L'Astro logo 150 K°

Les grands Attracteurs vers où tout converge dictent leur loi d’airain oppressante à la matière pesante du Cosmos.

« Dès lors, ces immenses concentrations de matière sont régulées par de Grands Attracteurs formant de stupéfiants lits de rivières aux bassins versants gravitationnels bien définis ». Les Carnets Sciences et connaissances. Marc Bousquet. Paul Mallet. Eric Mathivet. Yann Belloir. Distribution MLP. 2015.

Grand attracteur 180 K°

Les grands Attracteurs, ces drôles d’Acteurs.

La substance originelle espace-temps initialement « homogène et isotopique » s’agglomère sur un long temps en Oasis de chaleur à la forte densité et aux surprenants grumeaux. Et se forme alors des concentrations de matière intensément attractives. Se sculptent dans un jeu de répulsion-attraction d’étranges structures aux arêtes signifiantes où viendront se greffer les galaxies en devenir.

Ainsi s’écoule un flot continu de matière vers ces masses à la densité majeure et à l’attraction irrésistible. Les grands Attracteurs, ces zones cosmiques aux densités prodigieuses tissent continument leurs fils et leurs mailles sans recours ni détours et fixent dès lors le centre d'une toile aux milles convergences. Aussi deux Galaxies proches peuvent étrangement appartenir à deux mondes « massiques » forts lointains; une ligne de crête gravitationnelle les sépare inexorablement…

La voie Lactée appartient à la vallée gravitationnelle LANIAKEA, de même que notre voisine Andromède.

_ Mais ne peut-on pas changer de ligne de crête, parfois ?

C’est l’un des marqueurs fascinants construisant la nature, que l’on évoque ici, blog. Un irréductible dans sa cinétique.

Ainsi de petits groupes de 15 à 20 Galaxies s’assemblent pour former des Amas de quelques milliers d’éléments et des super-amas à la taille invraisemblable qui « s’ordonnent » en longs filaments perlés sur des millions d’années-lumière. Et tous ces filaments convergent en d’étranges ruisseaux qui confluent vers d’étranges rivières animées d’une mouvance inconcevable. Et le moteur actif de ce monde é_mouvant est la matière pesante elle-même.  Plus vous êtes lourd et plus vous serez attratif, attirant et attiré. Ainsi ce chef d’orchestre joue sa partition sur un air grave de gravitation, cette attraction irrépressible qui structure le Cosmos selon la répartition des masses présentes.

_ Et il y a un air de grumeau dans la pâte cosmique.

… Constamment un mouvement massique irrévocable structure le Cosmos.

 

img239« Ainsi l’Univers s’organise autour de ces régions du Cosmos profondément denses et attractives. Et dans ce carrousel incessant, la Voie Lactée est inexorablement attirée à la vitesse de 630 Km/seconde par le « Grand Attracteur » qui nous porte. Et un flux convergeant de Matières galactiques se dirige conjointement vers cette mégapole mystérieuse ». Dossier Sciences et Avenir. Novembre 2014. N° 39.

nebuleuse-fer-a-cheval_small_ Au moins, on sait où l’on va ! me dit Clopî en train de faire ses valises.

 

Les Extenseurs, ces drôles d’Acteurs.

HUBBLE Edwin mesure avec sa Constante de proportionnalité H0 l’expansion continue du cosmos tel qu'il fut observé en 1924. Ainsi cette constante s’interprète comme le Taux d’expansion continu de l’Univers qui exerce sur celui-ci une action inverse de celle de la gravité.

H0 : la « constante de Hubble » affirme une proportionnalité entre la vitesse d’éloignement des Galaxies et leur distance. En fait dans ce cadre dynamique d’expansion cosmologique, les Galaxies sont en réalité immobiles au sein d’un espace, qui Lui est expansif. Dès lors elles possèdent une vitesse d’expansion qui n’existe que dans les comparaisons. Les Galaxies sont dites « co-mobiles ». Elles sont figées dans un espace qui Lui seul grandit.

_ Moi aussi je grandis. me dit Clopî du haut de ses talons hauts.

C’est à cause de l’expansion de l’Univers, me dit blog surpris par le mystère des femmes qui grandissent.

Dans ce contexte dynamique Edwin Hubble situa la galaxie Andromède à environ 1 million d’années-lumière de la voie Lactée. Ultérieurement une évaluation plus exacte estima sa distance à 3 millions d’années-lumière. Cependant et à l’inverse de l’expansion cosmique globale, localement, ces deux Galaxies se rapprochent insensiblement l’une de l’autre… jusqu'à leur proche fusion dans quelques milliards d'années.

STONE 

StoneHenge, les Géants stupéfiants.

Les Galaxies, les astres ou les planètes en rotation sur eux-mêmes [une rotation auto-centrée et symétrique] génèrent d’étranges forces d’expansion, des forces centriguges, contrariant localement la gravitation universelle.

La nécessité de déduire obligatoirement d’une comparaison la vitesse d’un objet introduit la notion fondamentale de la « relativité du mouvement ». Et dès lors se dessine un modèle cosmologique aux effets relativistes fondateurs. Aussi l’ensemble de nos paramètres et de nos observations se construisent sur des comparaisons nécessaires.

 

De fait, la « vitesse » d’un Objet ne se détermine que dans une comparaison avec… la vitesse d’un autre Objet. _ Mais on le savait déjà depuis Galilée, alors !

Ainsi les savants Atomistes et Archimède, Nicolle Oresme et Galilée sont les Pères fondateurs du concept relativiste qualifiant le mouvement. Ils furent suivis en cela par Albert Einstein avec sa théorie de la relativité Restreinte et Générale.

images (86)  La voie Lactée est une Galaxie spirale qui loge le système Solaire et la planète Terre. Aussi le Point de vue photographique ne peut-être Ici « qu’intérieur ». [Photographie Internet].

Avec ces grands penseurs, et bien d’autres comme Grassmann, Poincaré, Einstein… émergea une « géométrie dynamique » et non statique animant le tissu même du cosmos. Cependant cette cinétique se révéla intimement relativiste.

Et dans ce monde-là, Monsieur, vitesses, accélérations et trajectoires ne se définissent que « par rapport à » un autre mouvement, une autre vitesse, une autre trajectoire.

LUCY d’Enfer. Le 8 Novembre 2015. En perte relative de vitesse.

Bibliographie 108 K° raccourcie

CIROU Alain. Ciels& espace. Hors-série n° 536. Janvier 2015.