Il se trace une frontière irréductible entre deux mondes.
Se distingue dès lors l’en-Deçà certain de l’au-Delà incertain.
 
... Il faut que tu apprennes toutes choses, et le cœur fidèle de la vérité qui s’impose,
... et les opinions humaines qui sont en dehors de la vraie certitude. [Parménide. -Ve siècle].

La Nébuleuse de l'Aigle

La Nébuleuse de l'Aigle. Une immensité éthérée de gaz, de plasma et de poussières interstellaires s'impose au vide environnant. Télescope HUBBLE.

Déjà le philosophe Philolaos (Crotone; -470/-390) décrit un système clos replié sur lui-même et centré par un brasier ardent. Le Soleil dans cette configuration particulière est un miroir reflétant le Feu central, fixe et immobile. Et le ciel constellé d'étoiles est supporté par une sphère voutée délimitant le monde connu.

Système de Phylolaos


Droits réservés - © 2017 Vincent Deparis
Site Internet : https://planet-terre.ens-lyon.fr/article/cosmos-geocentrisme.xml

Le "point de vue" Pythagoricien décrit un univers intérieur sphérique centré par un brasier Ardent et fermé par une sphère céleste étoilée et voûtée.

Système EUDOXE de CNIDE Milet

La Sphère des Fixes. Eudoxe de CNIDE (-406-355 av). Asie Mineure. Milet. Site Internet : https://slideplayer.fr/slide/1756684/     Un des précurseurs du calcul intégral.

Le "point de vue" du Géomètre Eudoxe affirme une Terre immobile occupant le point central d'une sphère; la Sphère des étoiles fixes.

"... Déjà la conception Aristotélicienne... affirme le monde constitué d'une immense sphère qui tourne sur elle-même d'orient en occident entraînant dans sa course les étoiles fixes; et au centre de ce système de sphères concentriques et emboitées, la Terre doit nécessairement rester immobile". [L'œuvre scientifique de Nicole Oresme -1320- par Alain Costé. Université de Caen, Laboratoire de Mathématiques Nicolas Oresme].


Le "point de vue" Aristotélicien essentiellement géocentrique est en accord avec l'expérience, avec l'observation quotidienne perceptible. Platon et Ptolémée partagent la conception d'une planète Terrienne centrale et fixe.

Nicole Oresme doute (France. Fleury sur Orne; 1320) puis affirme « Je sais donc que je ne sais rien »... alors Nicole conjugue l'Intensio enveloppé de l'extensio.

Ultérieurement l'Astronome Italien Galilée Galileo distingue l'Extérieur englobant l'intérieur. Galilée reprend l'idée première des Savants atomistes Grecs; le vide contenant les atomes indivisibles.

Les "points de vue" Atomiste et Galiléen conjuguent le Contenant à son contenu.
 
Les systèmes isolés Galiléens.
En physique se distingue les systèmes isolés Galiléens (1632) et pseudo-isolés Newtoniens (1687); deux systèmes à la cinématique inertielle.

Ces systèmes possèdent des mouvements rectilignes et uniformes traçant des trajectoires rectilignes constamment parallèles ou concentriques entre-elles.

La Géométrie Euclidienne indéformable décrit au mieux cette étrange cinématique. Ici la somme des angles (intérieurs) d'un triangle est toujours égale à 180°; de même que les cercles et les sphères sont concentriques et imbriquées et les droites uniformes parallèles.

Aussi Galilée (Pise-Padoue-Florence; 1564-1642) sur la base d'une expérience de pensée originale, l'enfermement dans un espace clos et immobile entièrement isolé du monde extérieur environnant affirme l'existence des systèmes physiques "isolés" avec leur cinématique inertielle particulière.

Le point de vue Galiléen distingue un intérieur imbriqué et isolé d'un Extérieur enveloppant et rigide. Dès lors une interface double-face sépare le Contenant du contenu et construit les systèmes isolés et pseudo-isolés.

Bulle de savon

Un système isolé ou pseudo-isolé.

Les systèmes isolés Galiléens et pseudo-isolés Newtoniens constamment animés de mouvements inertiels constituent les repères incontournables et obligatoires à nos calculs; les "Référentiels inertiels" Galiléens.

Le point d'Appui d'Archimède tant nécessaire y trouve sa légitimité.

Le phare de la Vieille BretagneLe Phare de la Vieille. Il veille sur nous. Bretagne.

Les "référentiels inertiels" Galiléens, les systèmes isolés et pseudo-isolés rigides fixent le cap et donnent le "la c'est là". S'affirme dans la cinématique inertielle la référence première.

 

 

Deux visage l'interface la frontièreL'Interface double face relativiste.


Thomas Digges (Kent; 1546-1595), astronome anglais et fils de Leonard Digges inventeur du Théodolite accorda une "profondeur" au ciel fermant la Sphère des fixes de Platon et d'Aristote; à la Sphère cernant le Monde des Anciens dans sa périphérie. Le Ciel acquit dès lors une épaisseur. Thomas Digges inspira probablement Giordano Bruno (Italie. Moine franciscain défroqué;1600) affirmant les univers multiples et sans limite.

Les "points de vue" également conjuguent deux espaces imbriqués l'un dans l'autre et affirment une interface double-face.
 

Se fixe l’horizon de la certitude.
Se trace une frontière interface rigide, un entre-deux articulant l’en-Deçà à l’au-Delà. L'horizon de la certitude distingue l'intérieur certain à l'Extérieur incertain... cependant Tout ceci n'est pas certain.

La Nébuleuse de l'Aigle IILa Nébuleuse de l'Aigle, un gigantesque amas de gaz et de poussières éthérées. Télescope HUBBLE. Les étoiles rouges peu énergétiques transparaissent à travers le nuage et le rétro-éclaire. De même le nuage de gaz chauffé par les étoiles hautement chaudes, brillantes et énergétiques s'ionise; il "s'allume". Dès lors la noirceur profonde de l'espace se mit à rayonner.

LUCY d’Enfer.Le 01 Février 2017. Une incluse... et quand sort la recluse...

L'Enfant au Tambour.

Le petit tambourNANA MOUSKOURI.

L'Emission de Dorothée.

https://www.youtube.com/watch?v=Iv2cNEeBmw0

_ Comme on fait sa couche, on se couche affirme fermement Clopî qui fait son lit tous les matins... alors que blog le défait tous les soirs.