05 mars 2016

La chimie Organique.

Succéda à la chimie minérale la chimie organique. En émergea une complexité nouvelle plus riche d'aventures et de molécules. La chimie organique s'articule autour de l'atome de carbone central à la molécule. Et de la faculté propre à cet atome de se lier en de longues chaînes carbonées formant un squelette central se construit la chimie organique. Ainsi l'atome de carbone se lie à son voisin carboné par une ou deux liaisons covalentes. Quatre liaisons électroniques covalentes sont ainsi disponibles pour chaque atome de carbone C6. ... [Lire la suite]
Posté par pertinensciences à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

04 mars 2016

La chimie Minérale.

Adam le chimique, la molécule d'hydrogène H2 s'allia à Ève la chimique, la molécule simple d'oxygène O2 pour fonder le premier site de rencontres interstellaires de haute tenue; la molécule d’eau H2O. Vise le mont VISO. Face Est, côté français. Point de vue du col de la Bonette. Altitude du col, 2802 mètres. [Editions PHOTOGUY].   Les molécules sont des assemblages d'atomes aux moyens de liaisons électroniques plus ou moins intenses et de formes géométriques plus ou moins symétriques. La liaison chimique se décrivit dans... [Lire la suite]
Posté par pertinensciences à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 mars 2016

L'énergie du Vide.

 Le « fond diffus cosmologique », ce flash de lumière émis 380 000 ans après le Big-Bang montre sur un fond homogène de discrètes irrégularités de température et de pression. Ces infimes fluctuations d’énergie tranchent sur l’homogénéité et l’isotropie initiale de l’univers. Ces différences seront à l'origine l’origine de la matière et témoignent d’un lent processus de différentiation et de structuration du cosmos. Aussi de la similitude initiale du vide émerge le distinct, c'est-à-dire l’observable hétérogène. ... [Lire la suite]
01 mars 2016

Le Fond diffus cosmologique.

La matrice élastique, une idée dense et riche en irrégularités. Le processus d’agglomération de la matière est perceptible dès la période dite de la « recombinaison », 380 000 ans après l’ère de Planck. Le « fond diffus cosmologique», la première lumière observable dans l’univers témoigne de cette évolution. Le cosmos alors homogène et très jeune, un nourrisson, commence à se structurer, à se densifier en certains points. Aussi se distinguent très tôt la matière dense et massive, hétérogène du fond diffus... [Lire la suite]