16 septembre 2018

L'observation de Galilée.

    Galilée fit une rencontre et elle fut explosive.   Les « points de vue » sont les éléments sources qualifiant les mesures et les ressentis. Cependant la cécité partielle inhérente à toute observation, « l'indiscernabilité galiléenne » frappe indistinctement les observations, mesures ou expériences. Et cette indistinction ampute définitivement la vision; même celle du plus Grand.   L’Acte quatrième imposa le point de vue crucial; celui de la longue-vue. « Du spectacle entrevu... [Lire la suite]

03 mai 2017

La ronde Galactique. II.

  LUCY d’Enfer sonde notre passé et interviewe les plus grands, et même les plus petits. « Dites-nous Tout, monsieur johannes Kepler »… pour les colonnes extraaverties de l’éveil Galactique. _ Un matin illuminé de l’année 1609 en concordance avec les observations de mon maître danois Tycho Brahé, j’ai troqué le cercle vertueux de Copernic contre l’ellipse à l’ovale parfait; c’est-à-dire la vieille sphère usagée et cabossée de Ptolémée contre le moderne cône tronçonné. De fait, Mercure s’intercala fort justement en... [Lire la suite]
05 juin 2016

La Simultanéité.

  La troisième loi d’Isaac Newton définissant le mouvement tel qu'il est décrit dans les Principia en 1687 implique « l’interaction » comme l’un des mécanismes fondamentaux animant l’Univers : « L’action d’une force entraîne une réaction égale et opposée ». De cette loi physique émerge « l’interactivité » omniprésente; celle qui fonde les indispensables échanges. Cependant de cette réciprocité jaillissent la « dualité et la simultanéité » au mystère entier qui... [Lire la suite]
03 juin 2016

L'Insuffisant.

  Le petit coin du philosophe déboussolé. Et l’horizon se dérobe parfois à notre regard.   Un monde immuable tel qu’il fut pensé par les philosophes grecs de Milet [-Ve siècle] est dépourvu de toute évolution et ne peut ainsi muter, changer. Un tel univers dont toute chronologie est absente ne possède ni commencement, ni fin; il est immobile et sans origine. De fait, l’argument de Parménide, « du est ne peut-être du sera » invalide tout changement de la Substance, l’existence de toute évolution. Ainsi... [Lire la suite]
01 mai 2016

Parménide et le vide.

Vertiges grecs. Vestiges grecs. Et le vide fut pensé par les grecs, déjà… « Ce monde n’a été fait par aucun des dieux ni par aucun des hommes; il a toujours été et sera toujours feu éternellement vivant, s’allumant par mesure et s’éteignant par mesure ». Héraclite. VIe siècle av. JC.   L’exclusion d’un dieu fondateur est à l’origine de la démarche explicative du monde, qu'elle soit philosophique ou scientifique. Aussi deux approches distinctes expliquent le monde perceptible; celle divine, « Il sait » et... [Lire la suite]
Posté par pertinensciences à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,